Qu’est-ce qu’une conférence gesticulée ?

img_8073J’ai trouvé plusieurs définitions de la conférence gesticulée. Je vous les livre ici. Qui sait ? L’une d’entre elles vous parlera plus !

Une conférence gesticulée se définit « comme la rencontre entre des savoirs chauds et des savoirs froids », rencontre qui « ne donne pas un savoir tiède » mais « un orage ».

La définition de la Scop « Le pavé » :

Une conférence gesticulée est une forme scénique mélangeant du savoir froid sur un sujet, et notamment de la radicalité (revenir aux racines de ce sujet), les histoires de vie des conférenciers-gesticulants par rapport à ce sujet, de l’humour et de l’auto-dérision, et un atterrissage politique (ce qu’on peut faire pour agir sur ce sujet).
Elle n’est pas le fait d’un artiste, ni d’un quelconque tiers qui se poserait en traducteur ou en passeur de message. Elle est voulue, portée et présentée par un individu : la conférence gesticulée trouve sa maturation dans l’intime, surgit d’une expérience, sollicite le récit de soi, se nourrit de choses vécues.

La définition donnée par Monique :

Une conférence gesticulée c’est un spectacle avec : de la conférence, du savoir universitaire et du geste, du mouvement (non pas pathologique comme dans la chorée de Huntington qui décrit des gesticulations anarchiques !). C’est une démarche artistique, créative à partir d’une expérience émotionnelle vécue. C’est aussi du militantisme, de la Politique.

La définition de Christophe :

C’est de l’éducation populaire qui mélange de l’autobiographie, du contenu théorique, de l’analyse à l’appui d’une démonstration et de la gesticulation scénique.